AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 


 

 Kim Jae Son | Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
║ Who are you ?║ What do you think about it ?
avatar
« Kim Jae Son | Jun »

Cliente ;

    Féminin
    ● Messages : 435

MessageSujet: Kim Jae Son | Jun   Mar 23 Fév - 19:28


Kim Jae Son | Jun




Identité ;

    Nom : Kim
    Prénom : Jae Son
    Pseudo : Jun

    Âge : 23 ans
    Date de Naissance : 1er mai 1987
    Lieu de Naissance : Seongnam. Corée du Sud.
    Activité : Designer / Graphiste

    Sexe : F.
    Taille : 167cm
    Poids : 47kg
    Sexualité : Hétérosexuelle.

Les plus ;

    Doctrine : "La vie c'est comme une boîte de chocolat. On sait jamais sur quoi on va tomber."
    Objet Fétiche : Un pendentif porte-bonheur en forme de cœur avec Porcinet à l'intérieur. D'ailleurs il manque deux strass verts T_T
    Alcool : Très peu. Elle le tient mal & rit à tort & à travers une fois qu'elle a un petit coup dans le nez.
    Tabac : Non. C'est un coup à ce qu'elle s'étouffe.
    Drogues : Les Pocky & les Oreo ça compte? Non? & la musique? Non plus? Bon bah R.A.S.
    Autres Précisions : Jun à la fâcheuse tendance a se parler à elle-même, & à se répondre. Elle n'est pas schizophrène, c'est une mauvaise habitude. Elle le fait autant dans ses pensées qu'au détour d'une conversation. Ne soyez pas surpris!



Relations ;

    Personnage 1 : //
    Personnage 2 : //
    Personnage 3 : //



Apparence ;

    Banal, c'est un adjectif qui viendrait assez facilement aux lèvres d'une personne qui devrait décrire Jun d'un seul mot. Physiquement banale. Presque passe-partout. Vestimentairement, elle l'est un peu (beaucoup) moins. Mais nous reviendrons sur ce léger détail un peu plus tard. Physiquement donc, rien ne pourrait distinguer Jun d'une autre jeune fille de son âge. 23 ans, 1m67 pour 47 kilos & une taille de mannequin, ce qui lui a valu quelques propositions qu'elle a toutes poliment refusées. Sa mère trouve qu'elle devrait se "remplumer" un peu, mais elle, elle s'aime bien comme ça. & puis elle ne fait rien pour entretenir sa ligne. Elle a la chance de pouvoir manger un peu de tout & surtout de n'importe quoi, sans prendre 3 kilos à la moindre friandise. Pourtant, à cause de son métier un peu trop... prenant, elle ne mange pas toujours équilibré, quand elle ne saute pas des repas. Mais ça c'est un détail parmi tant d'autres (il faudrait d'ailleurs ajouter que des fois, elle oublie tout simplement de faire les courses...).
    Un teint de porcelaine, une peau douce & veloutée, des grands yeux bruns & de longs cils noirs, c'est vrai, c'est un visage d'une rare fragilité & d'une apaisante douceur que l'on ne croise pas tous les jours & que l'on n'oublie pas facilement. Un visage où pourtant de vives expressions transparaissent franchement. La joie, l'optimisme, la malice, les rires sont de ces expressions qui illuminent souvent son visage. La plupart du temps, c'est un large sourire qui dévoile de parfaites dents blanches (THE sourire Colgate©️) & qui fait remonter deux joues toutes rondes, parfois rosies par l'émotion ou le vent froid d'hiver. Quand la tristesse, le désespoir ou la fatigue s'empare d'elle, ce visage si gai se transforme en une expression lisse, froide, distante & qui n'engage à aucune conversation, aucun sourire.
    Bien, venons-en au point qui fâche... Son look. De son corps fin, élancé & bien proportionné, elle a su tirer profit. Un rien l'habille & même lorsqu'elle ose des tenues un brin discutables, elle les assume tellement bien que l'on y prête guère attention, lui trouvant même un certain style. Kitsch, décalé, voyant... Sont autant d'adjectifs qui peuvent caractériser ses tenues parfois sages, parfois extravagantes, un peu hors du temps mais toujours terriblement "fashion"... Ou pas...



Psychologie ;

    Psychologiquement maintenant... Bordélique, ça compte? Oui, cette description risque de l'être tout autant que la vie & la personnalité de Jun. C'est comme ça, elle y peut rien. Bon faut dire qu'elle fait pas grand chose pour s'améliorer non plus... Donc, bordélique dans sa vie & dans sa tête, elle est du genre à avoir une mémoire de poisson rouge. Elle oublie tout: les noms, les visages, les numéros de téléphone, les rendez-vous chez le dentiste (surtout les rendez-vous chez le dentiste), les anniversaires, de payer ses impôts &, comme dit précédemment, parfois même de faire les courses. Elle oublie aussi ses dates de rendus de dossier & de rencontres avec les clients de l'agence de design où elle est employée. Elle a beau coller des post-it à droite, à gauche, dans l'armoire, sur le miroir de la salle de bains, sur la porte des toilettes (à l'intérieur hein), sur son paquet de céréales... Mais rien n'y fait. En même temps, si son appartement était un peu mieux rangé, elle les retrouverait parfois, ces fameux post-it... (Oui le "J'ai perdu mon post-it est une de ses excuses favorites). Pas moins de trois bureaux meublent sa modeste habitation. Un pour son ordinateur & sa tablette graphique, un autre pour ses feuilles, ses feutres, sa peinture & un dernier pour le téléphone & ses divers papiers (banques, assurances...). Tous plus ou moins recouverts d'un bric à brac hétéroclite & parfois bien inutile. Allez savoir ce que cette peluche lapin rose fait à côté du téléphone, ou ce soutien-gorge à côté du clavier... Oui, non, en fait, il vaut mieux ne pas chercher à savoir.
    Allons plutôt chercher du côté de son sac à main. On dit que son contenu en révèle énormément sur sa propriétaire. Déjà, celui de Jun est bleu avec un énorme poussin brodé dessus : passe-partout quoi. Alors, à l'intérieur on peut trouver : un I-Pod, signe que Jun aime la musique. C'est vrai, elle ne pourrait pas se passer de ça, au travail, dans les transports en commun, chez elle, tout le temps! D'ailleurs, à l'intérieur de ce petit bijou de technologie, les chansons sont aussi... vous l'aurez deviné... dans un désordre parfois organisé en playlists aux noms obscurs : "Pot (presque) pas pourri", "Pi-yo le magnifique"... Elle aime écouter des chansons d'un autre temps, que certains qualifient de "has-been", "kitsch", qu'il est inavouable d'écouter... Mais Jun elle aime bien. Elle écoute aussi beaucoup de BO de film, d'opening/ending de manga ou anime... Une ado qui refuse de grandir... Peut-être...Sûrement! On trouve aussi, des tickets de metro, pour la plupart déjà compostés (quand on vous dit qu'elle est bordélique, en plus elle est conservatrice... Irrécupérable, la pauvre...). Jun n'a pas le permis, n'envisage pas de le passer & aime prendre les transports en commun. Oh! Un paquet de mouchoirs, ça c'est parce qu'elle est souvent enrhumée: fâcheuse habitude de s'habiller trop court pour la saison. Autre solution: dormir avec des chaussettes. Un agenda, qui ne lui sert à rien, puisqu'elle ne pense même pas à le regarder. Un téléphone portable, recouvert d'autocollants kawaï, sur silencieux. N'essayez pas de la joindre, elle ne réponds jamais (bah oui, elle ne l'entends pas...) ou alors deux heures plus tard. Un stick pour les lèvres, une écharpe, une trousse remplie de feutres (pour le boulot), une petite bouteille d'eau... L'exploration archéologique se termine puisque ne présentant plus aucun intérêt désormais.
    Bien, passons donc sur cette aspect encombrant de sa personnalité. Que dire de plus? Jun est une grande optimiste. Le réchauffement climatique? Oui c'est grave. La faim de le monde? C'est terrible. La crise immobilière en Mongolie? Une catastrophe. Mais elle, à sa petite échelle d'être humain vivant au Japon recherchant pour une énième fois son portable perdu au fond de son sac, elle ne pourra pas faire grand chose. Elle a conscience des grand problèmes du monde, mais ce n'est pas la mondialisation qui la verra changer de comportement, elle vit avec ces menaces au-dessus de sa tête, en pensant qu'elle sera morte bien avant qu'un quelconque problème ne survienne. Elle vit sa vie comme elle vient, se préoccupant de ses soucis au jour le jour sans faire un drame à chaque contrariété. C'est également une fille un peu... feignante, disons-le carrément. La vaisselle n'est faites que quand il n'y a vraiment plus aucun verre de propre dans tout son appartement. & le rangement est fait quand il lui devient vraiment impossible de mettre un pied devant l'autre, ses fringues trainant un peu partout sur le sol ou les meubles. Désespérant? Sûrement. Mais ses amis y sont habitués, & les garçons qu'elle ramène occasionnellement chez elle...Ah bah nan, ça y'en a pas. Ou plus... Bavarde, souriante, joueuse, malicieuse, drôle, tout en elle respire la joie de vivre. Elle aime rire & faire rire. C'est une personne entière qui dit franchement ce qu'elle pense, parfois un peu trop franchement, ce qui lui a joué de mauvais tour. Dont elle a toujours su rebondir. N'être jamais affectée, une de ses devises.
    Même si parfois la mélancolie ou la tristesse viennent assombrir son ciel trop bleu. Ces passages à vide surviennent généralement quand la demoiselle est fatiguée ou stressée (quand elle doit rendre un projet dans quelques jours & que rien n'est terminé...), dans ces moments-là, elle rien de plus que la chaleur de deux bras masculins & quelques mots doux & rassurants. Seulement voilà, Jun & les garçons ça fait deux. Elle a bien eu quelques histoires, mais aucune de sérieuse. Elle n'attache pas, c'est comme ça. Elle ne tombe pas amoureuse, c'est comme ça. Pourtant, oui pourtant, elle a bien cru que la dernière fois était la bonne, un quasi-coup de foudre, beaucoup de points communs... Pour cette fois-là, cette unique fois, Jun s'est crue amoureuse. Comment tout s'est terminé? La blessure est encore trop vive pour en parler. En tout cas, c'est après cette rupture que Jun est née...



Passé ;

    Eh bien, eh bien, voici le moment que vous attendez tous. Ou pas... Le récit de la vie pleine de turpitudes de la jeune & jolie Jun. Autant vous le dire tout de suite, vous allez être déçu. Car s'il y a bien une personne dont la vie a été une succession d'événements mineurs, sans grande répercussion sur sa façon d'être ou de penser, c'est bien celle de Jun. Mais trêve de bavardages, asseyez-vous confortablement, le film va bientôt commencer...

    Celle qui désormais se fait appeler Jun est née il y a de ça 23 ans, un 1er mai. Ses parents lui donnèrent le prénom le plus commun qui soit : Jae Son. Commun, banal, des adjectifs qui suivirent cette jolie jeune fille tout au long de sa vie, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Discrète, elle n'était pas du genre à faire des vagues. Scolarisée dans l'école primaire du quartier, elle avait de bons résultats & beaucoup d'amis. Ce qui ne changea guère durant ses années collège et lycée: toujours de bons résultats, des ami(e)s qui la suivirent et qu'elle suivit mais un look qui alla de mal en pis. Oui bon ça, ça dépend du point de vue où l'on se place. Comme tout le monde, ce sont ses parents, ou tout du moins sa mère, qui l'habillèrent jusqu'au collège. Ah, les petites robes noires et les chemisiers blancs... A moins d'assouvir le fantasme d'un amour de passage, elle s'est jurée de ne plus JAMAIS porter ce genre de tenue. C'est au lycée qu'elle découvrit... la mode! Monde ô combien passionnant, elle commença à s'y intéresser jusqu'à envisager des études artistiques, ce qui n'enchanta pas ses parents. Ce couple sans histoire, qui ne s'aimait plus mais qui n'avait pas le courage de divorcer, aurait voulu la voir faire des études commerciales, quelque chose qui lui aurait apporté un métier stable & bien payé. Mais Jae Son aspirait à une vie nomade & bohème, sans avoir à se soucier du lendemain, c'est ainsi qu'elle s'enfuit au lendemain de l'obtention de son diplôme, elle devait au moins ça à ses parents. Elle emmena avec elle toutes ses économies, prit l'avion & parti pour le Japon, Tokyo plus précisément. La capitale, ville grouillante de vie & d'animation, une cité qui ne dort jamais... Éblouie, Jae Son resta d'abord quelques semaines à se laisser aller, à sortir toutes les nuits, à rentrer au petit matin, à dépenser sans compter. Sans se soucier du lendemain... Mais sa vie de rêve prit vite fin pour cause de... Compte en banque vide. Jae Son prit conscience qu'elle n'allait pas pouvoir vivre ainsi toute son existence, & puis elle n'était pas venue vraiment que pour ça... A Tokyo se trouvait les plus grandes écoles d'art, écoles que ses parents refusaient de lui payer. Jae Son s'inscrit dans l'une des écoles les plus réputées, trouva deux petits boulots & c'est ainsi que commença sa carrière de designer. Car oui, bien qu'elle se destinait à des études de stylisme, elle découvrit le design d'objet & compris que c'était ce qu'elle voulait faire. Imaginer, dessiner, concevoir des flacons de parfum, des meubles, des objets divers & variés comme des luminaires, des montres... & il s'avéra qu'elle était assez douée dans ce domaine, car à l'issue de ses trois ans d'études à Tokyo, elle reçu une bourse pour partir à l'étranger. Elle eut le choix entre la Design Academy Of Eindhoven aux Pays-Bas et le Royal College Of Art de Londres. Elle opta pour la capitale britannique & parti passer deux ans dans ce climat humide & bien différent de son Japon natal... C'est en revenant de Londres qu'elle eut enfin le courage de se présenter de nouveau devant ses parents, qu'elle n'avait pas refus depuis sa fugue cinq ans plus tôt. Cinq ans, c'est le temps qu'il lui fallu pour s'assumer, elle & son look qui était devenu encore plus vintage & décalé que lorsqu'elle vivait à Tokyo. Elle était devenue la Jun que vous connaissez désormais, mais elle ne faisait pas encore appeler ainsi. Si vous le voulez bien, je vais maintenant expliquer cette "transformation".

    Revenue au Japon, Jae Son fût engagée par une petite agence tokyoïte. Elle aurait pu être engagée dans une plus grande structure, car elle reçut de nombreuses propositions de la part des agences les plus influentes du pays, mais elle préféra ce petit collectif de designers dont l'idéologie collait plus à son personnage. Mais ça, je ne vais pas m'appesantir là-dessus, ce n'est guère intéressant. & ce n'est pas la raison de la naissance de "Jun". Non, pour comprendre cela, il faudrait s'intéresser à ses histoires d'amour. Elles sont peu nombreuses & peu... Fusionnelles. Jae Son ne s'attache pas, elle est comme ça, elle apprécie, elle aime beaucoup mais elle n'aime pas. Tous les petits amis qu'elle put avoir avoir sont partis à cause de ça. Tous sauf un, le seul pour qui elle ressentit de "l'amour", un artiste peintre, qui savait la faire voyager, la faire rêver, la faire aimer quand il entamait un de ces discours enflammés dont il avait le secret. Mais les autres sont tous bohèmes, & celui-ci disparu sans raison, un matin, alors qu'elle se réveillait dans son lit... Cette disparition fût douloureuse pour Jae Son. Elle ne cessait de pleurer, elle ne cessait de crier sa douleur, elle ne cessait de se poser encore & encore les même questions. "Pourquoi, pourquoi, pourquoi?" Quand elle reprit quelque peu ses esprits, elle se mit à le chercher dans toute la ville, du matin jusqu'au soir elle parcourut la moindre ruelle, elle retourna même sur les lieux de leur première rencontre mais rien, rien du tout. Il s'était tout simplement... volatilisé. & quand Jae Son compris cela, les larmes se remirent à couler & son regard s'embua, si bien qu'elle ne cessait de bousculer les gens qui déambulaient sur la chaussée. S'asseyant sur un muret, elle tenta de se calmer, de se faire à l'idée, mais rien n'y faisait, les larmes ne voulaient pas s'arrêter.

    Ce fut la surprise de sentir une présence à ses côtés qui la "réveilla". Relevant brusquement la tête, séchant à la hâte ses larmes, étalant gaiement ainsi son maquillage, elle eut l'espoir que ce soit lui, qu'il l'est retrouvé & que tout allait recommencer comme avant. Mais la désillusion fut dure à accepter... Non, ce n'était pas lui à ses côtés. C'était bien un homme, un très bel homme, qui lui avait pris la main & la regardait, un sourire compatissant aux lèvres. Jae Son, d'abord stupéfaite ne dit mot, puis un sourire naquit aux coins de ses lèvres & de nouveau des larmes se mirent à couler & sans qu'il n'ait posé aucune question, elle lui raconta toute son histoire. Il l'écouta sans bouger, lui tenant toujours la main, ce même sourire aux lèvres. Quand il se leva, elle le suivit, quand il entra dans ce qui lui semblait être un bar, elle le suivit, quand elle comprit où elle se trouvait, elle ne réagit même pas: un Host Club. Stupéfaite, elle resta sur le pas de la porte sans bouger, elle n'avait vu ce genre d'endroit que dans les shojos qu'elle avait pu lire adolescente, & quand on lui demanda un pseudo, un nom réussit à franchir la barrière de ses lèvres : Jun, un prénom qu'elle avait toujours aimé & dont elle aurait voulu qu'il soit le sien. Le premier soir, elle se contenta de boire. Le soir suivant, elle ne vint pas. Il fallu une semaine pour la revoir. Depuis, elle vient assez régulièrement, elle ne requiert pas forcément la présence d'un hôte mais s'installe simplement au bar, pour observer tranquillement le jeu de séduction qui se joue sous ses yeux.





Autres ;

    Avatar : Ji Won
    Groupe : Clientes
    Avez-vous prit un personnage prédéfinis : Non. (Enfin je ne crois pas =O)
    Codes : Be the one

& Vous ?

    Prénom : Pocky"
    Âge : 19 ans & demi
    Sexe : Féminin, aux dernières nouvelles \o/
    Localisation : Dans... Chut, chut, chut! Finistère.

    Possibilité de Connexion : 7 jours par semaine \o/
    Nombre de mots ou lignes par Rp : 600 mots minimum.
    Depuis combien de temps jouez-vous : Bientôt 2 ans.

    Où avez-vous connu le forum : J'étais sur l'ancienne version!
    Un avis ou une remarque à son sujet : Lilypad est trop douée. Le thème est magnifique *0*

    Un dernier mot : J'vous monsieur l'Agent! J'ai pas repris mon ancienne présentation (A).
    Ah? Ah bah si en fait >< /SBAFF/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Tomoki Anzai | Crow »

Host Boy ;
• Fondateur

    Masculin
    ● Messages : 830

MessageSujet: Re: Kim Jae Son | Jun   Mar 23 Fév - 20:00

Bon retour Jun !!
Pense à créer ta fiche de management et à compléter ton profil ^^
Je valide ta fiche, amuse toi bien !




        Que ce monde soit mauvais ou non,
        Ceux qui restent à la fin sont ceux
        Dont la volonté de vivre est la plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shin-ya.keuf.net
avatar
« Kim Da Hee | Race »

Tokyoïte ;
• Administratrice

    Féminin
    ● Messages : 144

MessageSujet: Re: Kim Jae Son | Jun   Mar 9 Mar - 10:45

Bienvenue Jun ! :)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Kazama Keisuke | Kalyan »

Host Boy ;

    Masculin
    ● Messages : 173

MessageSujet: Re: Kim Jae Son | Jun   Mar 9 Mar - 19:32

Honte à moi je t'ai même pas souhaité la re-bienvenue >//<

Re-Bienvenue parmi nous ^o^ !! =D




Give me your soul ~


avatar ©️ Titania on IT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Kim Jae Son | Jun   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kim Jae Son | Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shin'Ya - Host Boy Club • Like the Begining :: First Time :: ▌Fiche d'identité :: Centre D'Informations-